N°8

Por vos nací, por vos tengo la vida, por vos he de morir y por vos muero.

Ce n’est pas pour vous que je suis née

Bien que je l’aie toujours cru.

Mais c’est pour vous que je mourrai

Car c’est pour vous que je me tue.

 

Comme mes pieds sont lourds

Sur ce sol qui n’est pas le mien.

Le chemin est incertain,

Aussi incertain qu’il est court.

 

Je n’ai pas le courage d’être lâche

Et d’être faible je n’en ai pas la force.

Je voudrais être sans attaches,

Briser cette putain d’écorce

Sur laquelle sont gravés chaque jour et chaque matin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s